Quels sont les effets de la solitude sur la santé ?

Publié le : 03 juillet 20239 mins de lecture

La solitude est une émotion humaine universelle qui touche des milliers de personnes dans le monde – et chaque individu la vit de manière unique.

Selon des études, l’expérience de la solitude peut être responsable d’une série de problèmes liés à la santé mentale et même contribuer au développement de maladies physiques. Cependant, comme elle n’a pas de cause spécifique et commune à toutes les personnes touchées, la prévention et le traitement varient et peuvent dépendre de facteurs sous-jacents. Pour comprendre la solitude, il faut d’abord en saisir la complexité et l’étendue. Après tout, elle peut toucher aussi bien de jeunes enfants qui ont du mal à se faire des amis à l’école que de jeunes adultes sans soutien familial ou des personnes âgées veuves. Il est donc fondamental d’analyser les spécificités de chaque cas avant de choisir les méthodes de prévention et de traitement les plus appropriées. Le plus important, cependant, est de ne pas négliger cet état, car un mode de vie solitaire peut avoir des conséquences désastreuses à long terme.

Qu’est-ce que la solitude ?

Dans le sens commun, la solitude est généralement décrite comme un état de solitude non permanent ou comme le fait d’être seul, en compagnie de soi-même. Selon une étude, la science considère la solitude comme un état d’esprit, ou comme le sentiment qu’un individu déclare se sentir seul plus d’une fois par semaine. Souvent, les personnes seules désirent le contact humain, mais leur état d’esprit ne leur permet pas de nouer des liens plus profonds avec les autres. Cette incapacité à nouer des liens avec les autres peut entraîner des sentiments de rejet, de vide émotionnel et de non-appartenance à un environnement social. Il est important de noter que la solitude ne signifie pas nécessairement être seul ; c’est aussi, selon les experts, se sentir isolé, même au milieu d’une foule de personnes. Le sentiment de ne pouvoir compter sur personne et d’être seul au monde peut affecter à la fois votre état d’esprit et votre isolement social. Les causes sont diverses. Il peut s’agir d’un déménagement dans une nouvelle ville, ou un nouveau pays, d’un divorce ou du décès d’une personne importante. Le manque d’estime de soi et les brimades sont également des facteurs à prendre en compte. En outre, la solitude peut être le symptôme d’un trouble psychologique, tel que la dépression.

Risques pour la santé associés ou causés par la solitude

Selon une étude, la solitude est associée à un large éventail d’effets négatifs sur la santé physique et mentale. Pour ne rien arranger, elle peut toucher des individus de différentes tranches d’âge. Les risques les plus fréquemment signalés sont les suivants :

  • l’alcoolisme et la toxicomanie
  • Dépression et risque accru de suicide
  • Progression de la maladie d’Alzheimer
  • Comportement antisocial
  • Maladies cardiaques et accidents vasculaires cérébraux
  • Mauvaise prise de décision
  • Altération de la mémoire et de la capacité d’apprentissage
  • Altération des fonctions cérébrales
  • un niveau de stress élevé.

Une étude menée a également mis en évidence une corrélation entre la solitude et des habitudes malsaines telles qu’une mauvaise alimentation, une faible activité physique et un sommeil perturbé. La solitude perturbe également la régulation des processus cellulaires dans l’organisme, ce qui stimule le vieillissement prématuré.

Selon une autre étude, les personnes qui vivaient seules ou qui déclaraient se sentir seules présentaient des biomarqueurs d’inflammation plus élevés, une activité accrue des gènes inflammatoires et une activité réduite des gènes antiviraux. Elles présentaient également une activité accrue du système nerveux sympathique, la partie du système nerveux responsable de la réaction de lutte ou de fuite face au stress ou aux menaces. La solitude semble surtout affecter l’axe hypothalamo-hypophyso-surrénalien (HPA), qui contrôle les fonctions des hormones de l’humeur dans la réponse au stress.

Impacts de la solitude sur le cerveau

Une étude révèle que le cerveau des personnes solitaires présente des particularités fondamentales au niveau de la structure, du volume de certaines régions et des réseaux neuronaux. Une équipe de chercheurs a examiné les données d’imagerie par résonance magnétique (IRM), la génétique et les auto-évaluations psychologiques d’environ 40 000 adultes volontaires d’âge moyen et plus âgés. L’analyse a permis de découvrir plusieurs différences dans le cerveau des personnes solitaires par rapport à celui des personnes qui ne se sentent pas seules. Les réseaux standard des personnes solitaires étaient plus fortement connectés et le volume de matière grise dans les régions du réseau standard était plus important. La solitude est également liée à des différences dans le fornix : un faisceau de fibres nerveuses qui transmet les signaux de l’hippocampe au réseau par défaut. Chez les personnes solitaires, la structure de ce faisceau de fibres était mieux préservée. Le réseau par défaut est responsable des souvenirs du passé, des pensées sur l’avenir et des réflexions sur un présent hypothétique. Selon les chercheurs, la structure et les fonctions de ce réseau sont peut-être différentes chez les personnes solitaires parce qu’elles ont tendance à utiliser davantage l’imagination, les souvenirs et les attentes concernant l’avenir pour surmonter l’isolement social. La compréhension des impacts de la solitude sur le cerveau pourrait contribuer à la formulation d’actions plus appropriées visant à réduire le problème au niveau social et, par conséquent, les complications de santé qui y sont associées.

Que faire pour éviter la solitude ?

Il est naturel de se sentir seul. Après tout, nous ne trouvons pas toujours des personnes avec lesquelles nous souhaitons partager notre temps et nos expériences. Apprendre à faire face à l’isolement est toutefois essentiel pour prévenir le développement de problèmes de santé. Si vous avez l’impression que la solitude affecte votre vie au-delà de ce qu’elle devrait être, il est peut-être temps d’abandonner vos vieilles habitudes et d’en adopter de nouvelles, plus saines.

1. Faites du bénévolat

Le bénévolat élargit les horizons et constitue une excellente occasion de rencontrer des personnes ayant des intérêts similaires aux vôtres. Recherchez une activité à laquelle vous vous identifiez, une organisation sérieuse et soyez ouvert à de nouvelles amitiés.

2. Attendez toujours le meilleur

Les personnes solitaires ont tendance à s’attendre au rejet plutôt qu’à l’ouverture et à l’affection. Par conséquent, elles finissent souvent par repousser les autres en adoptant une attitude négative et défensive. Concentrez-vous sur l’aspect positif des relations et des personnes qui vous entourent.

3. Développez des relations de qualité

Il ne sert à rien d’avoir cinq mille contacts sur les médias sociaux si vous ne pouvez tenir une conversation agréable et profonde avec aucun d’entre eux. Recherchez des personnes qui ont vraiment quelque chose à voir avec vous, qui partagent les mêmes valeurs et intérêts, et invitez-les à prendre un café, invitez-les à sortir ou envoyez-leur simplement un message via WhatsApp.

4. Faites de l’exercice

L’exercice est un réducteur de stress documenté par la science car il favorise un sentiment de bien-être, stimule l’action des hormones du bonheur dans le corps et réduit l’anxiété et la dépression.

5. Pratiquez la méditation

La méditation est une autre pratique qui réduit l’anxiété, le stress et la dépression. Essayez de réserver seulement quinze minutes de votre journée à la méditation. Les bénéfices peuvent être remarqués dès la première séance.

6. Parlez à quelqu’un en qui vous avez confiance

L’internet vous permet de communiquer avec d’autres personnes n’importe où et n’importe quand. Vous ne voulez ou ne pouvez pas quitter votre domicile ? Passez un appel vidéo, envoyez un message sur Facebook, montrez que vous vous êtes souvenu d’un être cher. De petits gestes quotidiens peuvent faire une énorme différence dans votre vie.

7. Adoptez un animal de compagnie

Les animaux de compagnie vous tiennent compagnie, sont affectueux, joueurs et drôles. Si vous êtes un fan des animaux, un animal de compagnie peut vraiment vous aider lorsque la solitude frappe !

Plan du site